De Nicole à LoLiTa

Nicole Kidman

Quelques titres de la presse française sont consacrés à Tahiti en ce moment. Il y a bien sûr le déplacement en France du président Oscar Temaru et de la délégation polynésienne, mais aussi un peu de ”people”. L’actrice Nicole Kidman est arrivée en jet privé mardi, en compagnie de Keith Urban, son nouveau mari. Ils ont loué pour leur lune de miel la suite royale de l’hôtel St. Regis à Bora Bora, où ils doivent passer une semaine à douze mille euros la nuit. C’est amusant, j’avais postulé en février au poste de directeur informatique de cet hôtel, mais ma candidature n’avait pas été retenue.

Après la rencontre fortuite avec Michel la semaine dernière, celui-ci essaie de m’embarquer maintenant dans son nouveau projet, la production d’une émission mensuelle de variétés sur la chaîne télévisée locale TNTV. Nous avons eu une longue réunion hier avec le directeur des programmes. Le projet m’a paru sérieux mais comme toujours Michel sous-estime la somme colossale de travail qu’il représente et je ne me vois pas m’associer avec lui, d’autant plus que je n’ai aucune expérience dans ce métier. On ne s’invente pas producteur ! Je lui ai promis de l’aider un peu, mais j’ai refusé tout engagement formel. D’ici dix jours, je dois rencontrer avec lui l’un des nouveaux ministres du gouvernement afin d’essayer d’obtenir une subvention. Je doute quelque peu du succès de l’opération, mais ça me permettra toujours de rajouter un contact potentiellement utile dans mon carnet d’adresses. Je n’ai toujours pas pris de décision ferme quant à la poursuite de mon séjour en Polynésie.

Le 29 juin est un jour férié à Tahiti. Officiellement la fête de l’autonomie interne, commémorant l’annexion de la Polynésie par la France en 1880. Comme on peut s’en douter, le gouvernement indépendantiste actuel souhaite changer la date de cette célébration au 20 novembre, correspondant au retour du tau ‘auhune, la saison d’abondance. Déjà, à la fin des années quatre-vingt, cette fête avait été déplacée pendant trois ans au 8 septembre ! La nouvelle date n’ayant pas encore été officiellement promulguée, la situation tourne au ridicule : c’est un jour ouvré comme un autre dans le secteur public, mais férié dans le privé !

Dans la soirée, j’ai assisté à la réunion mensuelle de l’association LoLiTa, faisant la promotion des logiciels libres en Polynésie, et dont je suis membre. Le thème de la conférence était la présentation de la société Mandriva (ex Mandrakesoft), éditeur d’une distribution Linux assez populaire. Ces réunions ont lieu dans un petit amphithéâtre de l’Université de la Polynésie française, mais cette fois nous n’étions vraiment pas nombreux en raison du jour férié et des vacances scolaires qui viennent de commencer. Quoi qu’il en soit, la présentation ne fut pas passionnante. Je me force un peu à aller à ces événements pour conserver un pied dans le métier, mais la passion n’y est clairement plus. Les “vieux” informaticiens sont très rares…

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>