Que la fête commence !

Tane

C’est sur fond de sifflement du mara’amu, le vent froid venant du sud, que je commence ces lignes. Il paraît qu’il annonce le beau temps, c’est-à-dire une humidité plus supportable et une température à la baisse. Pour l’instant, la station météo indique toujours 30°C, malgré les rafales de vent de 60 km/h. Elles écartent au moins les moustiques, particulièrement voraces et nombreux ces jours-ci.

Demain, 1er juillet, sera donné le coup d’envoi des festivités de l’édition 2006 du Heiva i Tahiti. Ce sera la seconde année consécutive où j’assisterai à cette grande fête polynésienne, qui dure près d’un mois. Les concours de danse traditionnelle (tamouré) et de chants polyphoniques (himéné) y ont la part belle, mais de nombreuses autres disciplines y sont représentées : courses de va’a (pirogues), régates de pirogues à voile, lancer de javelots (patia fa), lever de pierres (amora’a ofai), course de porteurs de fruits, concours de préparation du coprah.

J’irai probablement voir dans une quinzaine de jours le spectacle de la troupe de danse Hei Tahiti, dirigée par la charmante Tiaré Trompette. C’est eux qui avaient remporté le concours l’année dernière. Même sans être particulièrement attiré par la danse, la représentation vaut le coup d’oeil, tant pour le spectacle que pour les filles. Pour avoir un aperçu de ce qu’est la danse typique polynésienne, j’ai mis en ligne un petit extrait vidéo dans la rubrique ”Visions”. Je ne suis pas l’auteur de cette vidéo dans laquelle les initiés noteront une grossière erreur du commentaire en voix off : on y cite le code ”Pamoré” alors qu’il s’agit du code ”Pomaré”, du nom de la dernière famille royale polynésienne. L’article 23 de ce code du début du XIXe siècle, fortement influencé par les évangélisateurs de la London Missionary Society, stipulait “Toutes danses, jeux ou divertissement lascifs sont strictement défendus”. Le tamouré ne fut réellement réhabilité que plus d’un siècle après son interdiction…

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
2 Responses
  1. Georges, j’ai eu une question, à part les festivités du Heiva/Tahiti , on suit la coupe du monde ou pas sur l’Ile ?
    Pour info je n’aime pas le foot mais bon ça me turlupine dans la tête 😉

    • Smop dit :

      Ne m’en parle pas ! Oui, bien sûr, beaucoup de gens ici suivent la coupe du monde de football, Polynésiens comme popa’as. J’espérais que la France soit éliminée rapidement et voilà que ça dure, ça dure…

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>